Sorry, image not found.

La France doit faire face à son hypocrisie en Libye

Le 10 Juin 2020, une frégate française a tenté d'arrêter un bateau marchand turc en Méditerranée en route à la Libye. La frégate française Courbet, sous commandement de l’OTAN dans l’opération de surveillance « Sea Guardian » a essayé de contrôler le navire marchand turc nommée « Cirkin » pour le suspect d’emmener les armes à la Libye pour le gouvernement légitime du pays : le gouvernement d'entente nationale.

Les français prétendent que leur navire avait l’autorité d’inspecter le bateau marchand turc pour imposer l’embargo des armes pour la Libye, mis en place par les Nations Unis grâce à la mission de l’OTAN « Sea Guardian ». Cependant, la mission « Sea Guardian » n’a aucune relation avec imposer l’embargo des armes de l’ONU en Libye. Bien sûr, les français le reconnaissent, mais ils prétendent encore que ce n’est pas le cas. La seule opération militaire dans cette zone-là est l’Opération « Irini » lancée par l’Union Européenne. Et elle a mandat seulement sur les membres de l’UE. Turquie n’est pas un membre de l’UE. Donc, l’Opération Irini ne peut pas être utilise contre les navires turcs non plus.

En revanche, la France viole ses propres promesses en supportant ne pas le gouvernement légitime de Libye, mais une criminelle de guerre dans le pays : Khalifa Haftar.

Les déclarations des autorités françaises sur l’OTAN sont une autre hypocrisie. En Décembre, le Président Français Emmanuelle Macron a déclaré le mort cérébral de l’OTAN. » En réponse, le Président Turc Recep Tayyip Erdogan a lui posé la question s’il mort de cervelle lui-même.

Le Président Erdogan a raison. Macron se plaint de l’ineffectivité de l’OTAN, mais la même France n’hésite pas d’allier avec la Russie en Libye en supportant Haftar contre le gouvernement légitime du pays qui est connu par l’ONU. Les actions de la France aident à la cause russe pour établir une base militaire permanant au sud de Méditerranéen. Ce développement serait totalement contre les intérêts de l’OTAN. En plus, la France n’hesite pas d’abuser une mission de l’OTAN pour servir ses propres intérêts au Libye. La mission de Sea Guardian ne donne pas l’autorité pour imposer l’embargo des armes de l’ONU en Libye.

 

Encore, France a essayé de déranger les bateaux turc en utilisant le prétexte de l’OTAN, mais la même France viole le même embargo par envoyer des armes à Haftar en secret. A contraire, la Turquie ouvertement supporte le gouvernement légitime du pays, parce que contrairement à la France, la Turquie n'a rien à avoir honte.